Rapport annuel du maire - 2009

Chers citoyens et chères citoyennes,

En vertu des dispositions de l’article 955 du Code municipal, le maire doit présenter son rapport sur la situation financière de la municipalité. Il me fait donc plaisir de vous résumer aujourd’hui les réalisations pour l’exercice se terminant le 31 décembre 2008 et les orientations générales du budget de l’an 2009.

1. États financiers au 31 décembre 2008

La firme Dumoulin Ethier Lacroix, c.a. a effectué la vérification de l’exercice financier se terminant le 31 décembre 2008. Pour cet exercice, les finances de la municipalité reflètent un surplus de 90 748 $.

Pour votre information et tel que prescrit par la loi, nous joignons à la présente le sommaire des indicateurs de gestion municipaux 2008.

2. Réalisations pour l’exercice 2009

  • Réparations sur le chemin Payette en vue de l’asphalter avec l’aide d’une subvention de 27 500 $ du ministre des Transports du Québec par l’entremise de la députée
  • Deux collectes de gros objets et de métaux;
  • Mise en place des collectes de matières résiduelles et recyclage sur le territoire;
  • Embauche d’un journalier pour diverses tâches municipales et d’une employée affectée la bibliothèque et pour l’entretien par le programme de subvention salariale du Centre local d’Emploi;
  • Support à la population dans le programme Réno-Village;
  • Présentation de la 6e édition du Festival Country de Bois-Franc;
  • Implication dans le dossier de l’industrie forestière par la participation active du maire Armand Hubert dans les divers comités de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau et autres organismes du secteur forestier, notamment la présidence de l’Agence des forêts privées de l’Outaouais;
  • Efforts soutenus par la municipalité pour l’implantation d’une autre usine dans le parc industriel mais sans succès avec la conjoncture économique actuelle.

3. Loi sur le traitement des élus municipaux

Le maire recevra en 2010 une rémunération annuelle d’environ 7 225.00 $ avec une allocation de dépenses de 3 650.00 $ pour un total de 10 875.00 $. Chaque conseiller devrait recevoir pour la même période une rémunération de 2 403.90 $ avec une allocation de dépenses de 1 201.89 $ pour un total de 3 605.79 $.

4. Orientations générales du budget 2010

Tel que stipulé à l’article 954 du Code municipal, le conseil municipal a entrepris l’élaboration du budget 2010.

  • L’exercice 2010 sera le 2e du rôle triennal d’évaluation de la municipalité déposé le 1er novembre 2008.
  • La valeur imposable totale des immeubles inscrits au rôle d’évaluation de la municipalité pour l’année 2010 sera de l’ordre de 34 263 900 $, ce qui représente une augmentation de 416 900.00 $, soit une moyenne de 1.22 %.

Le schéma de couverture de risque en sécurité incendie à été adopté en 2009.

Le dossier des matières résiduelles continuera de retenir toute l’attention du conseil municipal d’autant plus qu’il est à noter que le gouvernement, par le règlement sur l’enfouissement et l’incinération des matières résiduelles (REIMR) a exigé la fermeture de tous les dépôts en tranchée le 19 janvier 2009, d’où l’importance de recycler et composter pour diminuer le volume de déchets. Nous continuerons à avoir des collectes de gros objets et autres.

En voirie, la municipalité prévoit toujours la réfection d’ici quelques années du Chemin du Parc industriel et est à la recherche de subventions. Pour 2009, des travaux d’asphaltages sont prévus sur le chemin Payette avec l’aide financière des gouvernements fédéral et provincial.

Dans la mesure du possible il est prévu de ne pas augmenter les taux de la taxe foncière pour l’année financière 2010. Toutefois, la taxe de service concernant les matières résiduelles sera à déterminer selon le nouveau contrat puisque le contrat actuel prend fin et que la municipalité retourne en appel d’offres pour la prochaine année. Aussi, la taxe de service concernant la gestion des boues septiques subira une légère augmentation.

En janvier, le conseil municipal adoptera le budget financier 2010 lors d’une assemblée spéciale à laquelle vous serez convié(e) par un avis public dûment affiché. Les prévisions budgétaires détermineront cette hausse s’il y a lieu.

Soyez assuré(e)s que votre conseil municipal continuera de travailler à l’amélioration de notre municipalité et planifiera efficacement dans le but d’offrir les meilleurs services possibles.

Aux noms des membres du conseil municipal, du personnel et en mon nom personnel, je vous remercie de votre soutien et je vous prie d’accepter, chers citoyens et chères citoyennes, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Armand Hubert, maire
2 novembre 2009


Rapport en archives : 2009       2010       2011       2012       2013       2014       2015



Conditions d'utilisation    /    Tous droits réservés © Municipalité de Bois-Franc
Réalisation : Sogercom.com   /   Hébergement : Portail de la Vallée de la Gatineau